Généralités
 Procédure d'admission
Site des P.T.S.I.


Ce que sont les "classes prépas"

Elles constituent un premier cycle d'enseignement supérieur au même titre que celui des universités.
Leur originalité est d'être implantées dans les lycées et d'éviter aux élèves qui les fréquentent une rupture trop forte entre l'enseignement secondaire et l'enseignement supérieur.

Quel est leur rôle ?

Elles préparent aux concours d'entrée aux grandes écoles (scientifiques ou de commerce).
Alors que les universités préparent essentiellement à des carrières d'enseignants ou de chercheurs, les grandes écoles préparent aux carrières d'ingénieurs, de gestionnaires ou de cadres commerciaux, c'est-à-dire à la très grande majorité des carrières du secteur privé.

Comment y entrer ?

Les élèves sont sélectionnés sur dossier.
Dans ce dossier, doivent figurer les résultats des classes de première et de terminale ainsi que les appréciations des professeurs. Contrairement à beaucoup d'idées reçues, ces classes ne sont pas, en général, très élitistes. Le niveau nécessaire pour y être admis est celui d'un élève moyen de terminale. La réussite est plutôt fonction de la volonté et de l'intérêt porté aux études que du potentiel intellectuel des étudiants.

La scolarité

Elle dure en principe deux ans avec possibilité de redoubler la deuxième année.
A l'issue de la première année, le conseil de classe décide si le passage en deuxième année est accordé (le taux de passage en 2ème année est d'environ 90%).
Au terme de la deuxième année les étudiants passent un concours.
S'ils échouent à ce concours, ou si les écoles auxquelles ils sont admis ne leur conviennent pas, ils peuvent redoubler pour passer le concours une deuxième fois.
Comme le nombre de places au concours est très peu inférieur au nombre de candidats, pratiquement tous les étudiants admis en deuxième année, s'ils le désirent, rentrent dans une école.

Les relations avec l'université

Des passerelles existent entre les classes préparatoires et l'université.

A l'issue de la première année d'étude, un crédit ECTS de 60 points est attribué avec une mention, à tout étudiant de PTSI qui a suivi l'année intégralement et montré un niveau acceptable dans l'ensemble des matières.

Il en est de même pour les étudiants qui ont suivi les deux années, dans ce cas un crédit de 120 points est attribué.

Ce crédit permet aux étudiants de classes préparatoires qui le souhaitent (en échec ou souhaitant se réorienter) de réintégrer la formation universitaire sans perte de temps.

L'étudiant s'il le souhaite peut en parallèle à ses études en PTSI ou en PT s'inscrire à l'université en particulier s'il souhaite bénéficier d'un accès à la bibliothèque universitaire (BU) du Mans.


Le travail en CPGE

C'est une formation largement pluridisciplinaire qui s'appuie sur un nombre important de matières.
Par exemple, dans les classes préparatoires scientifiques, les étudiants continuent à recevoir un enseignement de langue et de français, alors que dans les classes préparatoires commerciales, ils bénéficient d'un enseignement important de mathématiques.
Dans ces conditions, l'horaire des cours est d'environ 30 heures par semaine, auquel s'ajoutent diverses activités : interrogations orales, devoirs libres ou surveillés, qui demandent aussi du travail personnel.
Néanmoins, si les efforts réclamés sont importants, le travail demandé est régulier et les activités très fortement encadrées.
Cela évite aux étudiants d'être livrés à eux-mêmes et les oblige à prendre des habitudes qu'en général ils conserveront durant toute leur vie professionnelle et qui sont très appréciées des futurs employeurs .

Les débouchés

Pratiquement, tous les étudiants admis en deuxième année ont la certitude d'obtenir un diplôme à bac+5, que ce soit en passant par l'une des 250 grandes écoles ou par l'université.

Les débouchés offerts sont très divers; ils couvrent tous les domaines d'activité et tous les types de fonctions dans l' industrie, la gestion ou l'administration.